Devant la justice depuis le 11 juin pour "l'empoisonnement" de sept patients en fin de vie, le Dr Nicolas Bonnemaison a été acquitté par la Cour d'assises de Pau. Cet urgentiste de Bayonne a toujours pleinement assumé ses actes. "J'ai agi en médecin comme je le conçois [...] jusqu'au bout du bout" avait-il déclaré mercredi devant la Cour. L'accusation avait requis mardi une peine de cinq ans de prison, possiblement assortie du sursis sur l'intégralité. Les avocats du Dr Bonnemaison avaient demandé l'acquittement et rappelé que "le docteur Bonnemaison fera tout pour retrouver la blouse blanche et les patients.''

Vivre une vie professionnelle qui correspond à vos aspirations c’est possible et c'est gratuit ! On vous dit tout ici >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.