Vous êtes angoissé à l'idée d'affronter cette journée du vendredi 13 ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul. Appelée "paraskevidékatriaphobie"* ou "triskaïdékaphobie"** cette peur peut être considérée comme un trouble psychiatrique lorsqu’elle va jusqu'à affecter la vie sociale et handicaper la personne. Certains sont même prêts à tout pour éviter le chiffre maudit comme ne pas vouloir prendre l’avion n°13, ou ne pas monter au 13e étage d’un immeuble.

Une peur rationnelle ?

En 1993, des scientifiques ont mené une étude (1) sur ce phénomène de superstition. Les résultats ont montré qu’en Angleterre, plus d’accidents arrivaient le vendredi 13 que le vendredi 6. Et dans 52% des cas, les accidentés avaient plus de chances de se retrouver à l’hôpital. En revanche, d’autres études ont prouvé le contraire comme les gens ont tendance à prendre plus de précautions pendant cette journée. Mieux vaut donc rester sur ses gardes.

*peur du vendredi 13.

**peur du chiffre 13.

(1)British Medical Journal.

Vivre une vie professionnelle qui correspond à vos aspirations c’est possible et c'est gratuit ! On vous dit tout ici >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.