"Aujourd'hui, l'épilation intime peut provoquer des blessures voire des infections potentiellement sexuellement transmissibles" a déclaré le Dr Benjamin Breyer, professeur agrégé au département d'urologie à l'Université de Calofornie San Francisco (UCSF). Selon l’étude, menée par la même université, cette pratique serait donc néfaste pour la santé sexuelle.
Les recherches antérieures du Dr Breyer ont montré que l'épilation et le rasage des poils pubiens peuvent augmenter le risque de blessures urogénitales, les lacérations étant les plus courantes.

56% s'épilent avant de faire l'amour

Les scientifiques ont observé un total de 3316 femmes âgées de 18 à 65 ans dont 83,8% avait rapporté soigner particulièrement cette partie du corps. L’étude avait également pour but d’étudier le rôle du partenaire dans cette décision. Selon eux, les femmes seraient beaucoup plus enclines à soigner (épilation...) cette zone si leur partenaire les y pousse (21%), mais aussi à l'approche des vacances (46%), avant une relation sexuelle (56%), une consultation médicale (40%) ou tout simplement pour l'hygiène (59%).

Les femmes de plus en plus sous pression

"Ce qui ressort le plus dans l'étude est que l’épilation féminine est basée sur de nombreuses pressions extérieures qui ont probablement augmenté au cours de la dernière décennie" a commenté l'auteur principal de l’étude, le Dr Tami Rowen du département d'obstétrique et de gynécologie de l'UCSF. Selon eux, les jeunes femmes seraient plus attentives aux soins portés à cette région de leurs corps que les femmes de 55 ans et plus. Par ailleurs, les femmes veuves, séparées ou célibataires seraient moins portées sur ce type de soin que les femmes mariées.

Vidéo. Le corps de la femme a bien changé avec le temps

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : Le corps de la femme idéale a bien changé avec le temps

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.