Epidémie de gastro-entérite : 3 régions dans le rouge

Publié le 05 Avril 2018 à 11h55 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Selon un bulletin épidémiologique du réseau de médecins généralistes Sentinelles, le seuil épidémique des cas de gastro-entérite aurait de nouveau été dépassé et trois régions seraient particulièrement concernées.

© IstockUne deuxième vague épidémique de gastro-entérite serait-elle prête à toucher la France ? Après avoir été virulente pour les fêtes de fin d'année, une hausse des cas aurait de nouveau été observée selon le bulletin épidémiologique du réseau de médecins généraliste Sentinelles. "Le taux d'incidence des cas de diarrhée aigüe vus en consultation de médecine générale a été estimé 166 cas pour 100 000 habitants", explique le communiqué en sachant que le seuil épidémique est établit à 148 cas pour 100 000 habitants au niveau national.

Au niveau régional pour la semaine du 26 mars au 01 avril, les trois zones les plus touchées sont le Pays de la Loire (241 cas pour 100 000 habitants), les Hauts-de-France (208 cas/100 000 habitants) et l'Occitanie (207/100 000 habitants).

L'alimentation en cas de gastro-entérite

La clé du traitement de la gastro-entérite est d'adopter une alimentation adaptée. Optez pour une diète à base de riz (vous pouvez même boire l'eau de cuisson à condition que votre riz soit issu de l'agriculture biologique), de carottes cuites et de pommes râpées ou cuites. Leur pouvoir constipant et le fait qu'ils soient faciles à digérer vous aideront à garder l'énergie pour guérir en évitant les déconvenues. Pensez à boire au moins 2 litres par jour (alternez infusion, eau et coca dégazé) pour éviter de vous déshydrater.

Vidéo : 5 conseils contre la gastro-entérite

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X