En cas d’entorse à la cheville, il existe plusieurs types de traitements à apporter le plus rapidement possible pour soulager la douleur et "améliorer la stabilité de l’articulation à moyen terme", selon La revue Prescrire :

- La contention de la cheville :

  • Bandage adhésif (élastique ou non) pour une contention partielle, en cas de douleur minime.
  • Pose d’une orthèse (appareillage qui compense partiellement une fonction absente ou déficitaire), quand la marche est difficile et douloureuse, voire impossible.
  • Une botte plâtrée, pour une contention stricte, quand la marche est douloureuse et impossible.

- L’utilisation d’une canne anglaise, pour faciliter et apaiser la douleur lors des déplacements.

Pensez à la rééducation avec un kinésithérapeuthe

"Dès que la douleur et l'œdème ont diminué, une rééducation par kinésithérapie et un appui partiel ou total du membre inférieur sont à proposer", explique la revue.

L’entorse est une déchirure ligamentaire. Lorsqu’il s’agit d’une simple distension, elle est bénigne. En cas de rupture, elle est dite grave. Elle représente, tous sports confondus, 15 à 20 % des traumatismes sportifs. La cicatrisation est de 3 semaines pour une entorse bénigne, et le double pour une entorse grave. Il ne faut pas banaliser la chose et risquer de méconnaître une autre lésion susceptible de bénéficier avant son aggravation d’une opération chirurgicale, comme par exemple une fracture.

Vidéo. Les fractures en images

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : Les fractures

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.