Emily Pankhurst a eu beaucoup de chance. Comme le rapporte le site anglais Dailymail, cette femme de 20 ans a échappé de peu à la mort après avoir oublié de retirer un tampon présent dans son vagin depuis 9 jours. Très prise par la préparation de ses examens universitaires, elle ne s'est plus souvenue avoir mis le tampon hygiénique et en a mis un deuxième. Quelques jours plus tard, son ventre a commencé à être ballonné et elle souffrait de vertiges.

"Le tampon était noir"

"Quand je me suis rendue compte de ce qui m'arrivait, j'ai sorti le tampon, il était noir, a-t-elle raconté. J'ai trouvé cela dégoûtant pour être honnête mais je pensais qu'une fois l'avoir enlevé, je me sentirais mieux." En réalité, pas du tout. Emily a du mal à parler, se sent faible et sa peau est marbrée. Sa mère, qui avait entendu parler du syndrome du choc toxique, lui a recommandé d'appeler les secours. Au fur et à mesure des heures, l'état de la jeune femme a continué de se détériorer. Une ambulance est venue la chercher pour la transporter en urgence à l'hôpital. "Au cours du transport, ils m'ont dit que j'avais tous les symptômes d'un empoisonnement du sang." Il s'agissait bien du syndrome du choc toxique potentiellement mortel, lié au tampon. Les médecins lui ont donné des antibiotiques et lui ont sauvé la vie. Mais elle est encore très fatiguée et ne peut marcher sur de longues distances.

En cas de choc toxique, des bactéries qui vivent normalement sur la peau se propagent dans le sang et libèrent des toxines toxiques. Ces dernières endommagent la peau, les organes et peuvent aboutir à une septicémie.

En 2014, une Anglaise avait passé 8 jours dans le coma à cause de son tampon. En 2013, une jeune fille de 16 ans était elle décédée du syndrome du choc toxique, après avoir laissé le tampon en place pendant une vingtaine d'heures.

Vidéo. Des substances toxiques retrouvées sur des tampons ?

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.