Diabète de type 2 : à surveiller si vous avez du psoriasis

Publié le 16 Novembre 2017 à 15h52 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Des américains alertent les personnes qui souffrent de psoriasis car elles seraient plus à risque de développer du diabète de type 2 que ceux qui ne sont pas atteints.

© Adobe StockPlus de 3 millions de Français souffrent du psoriasis selon l'association France Psoriasis. Et malheureusement en plus des désagréments cutanés à subir il existerait également un risque élevé de développer un diabète de type 2. C'est en tout cas ce que rapportent les chercheurs de l'Ecole Perelman en Pennsylvanie (Etats-Unis) dans une nouvelle étude.

Plus le psoriasis est grave plus le risque de diabète est élevé

Après avoir recensé les données médicales de 8 124 volontaires atteints de psoriasis et 76 599 adultes au Royaume-Uni, les scientifiques ont étudié leurs cas pendant 4 ans. Ils ont constaté que les personnes atteintes de psoriasis ayant un degré de gravité d'au moins 2% avaient 21% de risque en plus d'avoir du diabète que ceux n'étant pas atteints par la maladie de peau. En poussant plus loin, ils se sont rendus compte que le risque devenait encore plus grand si le degré de gravité l'était aussi. Une avancée majeure selon l'étude car "nous savons que le psoriasis est lié à des taux plus élevés de diabète, mais c'est la première étude à examiner spécifiquement comment la gravité de la maladie affecte le risque d'un patient".

Psoriasis : comment le reconnaître ?

Le psoriasis se caractérise par des plaques rondes ou ovales, rouges et recouvertes de squames (lamelles de peau qui se détachent) blanches, localisées de façon symétrique sur les deux coudes et/ou les deux genoux. Des plaques similaires peuvent aussi être présentes dans le bas du dos, les fesses, le cuir chevelu (sans entraîner la perte des cheveux), et les plis (aine, inter fessier, sous les bras). En général, le psoriasis ne gratte pas. Sur le visage, il se présente sous forme de rougeurs et de squames (plis entre le nez et les joues). Si les plantes des pieds et les paumes des mains sont atteintes, il y a alors un épaississement important de la peau. Une atteinte des ongles est fréquente et se manifeste par de petites dépressions sur la surface de l’ongle et parfois par un épaississement de la peau à l’extrémité de l’ongle. Enfin, le psoriasis peut beaucoup plus rarement se caractériser par l’apparition de petites lésions remplies d’un liquide purulent blanchâtre.

Vidéo.Reconnaître le psoriasis en images

Vidéo : Psoriasis : les signes pour le reconnaître

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X