L'histoire n'a pas fait rire tout le monde. Des cakes indiquant "cocaïne : 12 grammes" ont été vendus dans des magasins Carrefour d'Argentine. La "plaisanterie de mauvais goût" a estimé le groupe français Carrefour aurait été élaborée par un employé d'un fournisseur de la chaîne. "Nous souhaitons tranquiliser nos clients en leur assurant qu'il n'y a aucun composant étrange dans les cakes de marque Carrefour" a indiqué l'entreprise dans un communiqué. Les produits portant les étiquettes erronnées ont été retirés de la vente. Sur les réseaux sociaux, la farce a fait parler. "Pablo Escobar, depuis le ciel, doit penser : pourquoi n'y ai-je pas pensé avant" a ironisé Gustavo Ramirez sur Facebook. D'autres plus sérieux soulignent : "Si tu as acheté un cake affichant 12g de cocaïne et s'il n'y en a pas, Carrefour devrait t'indemniser pour vente frauduleuse." Enfin, beaucoup d'internautes se demandent ce qui va arriver à l'auteur de la plaisanterie quand il sera identifié !

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.