Décès mystérieux d'une femme dans le Nord : intoxication alimentaire ou pas ?

Publicité

steal e coliUne femme de 48 ans est décédée à Armentières la semaine dernière. La piste d'une contamination par la bactérie Escherichia Coli avancée dans un premier temps a été réfutée par l'hôpital. "A priori, ce n'est pas du tout une intoxication alimentaire, et ce n'est pas Escherichia coli qui serait en cause", a déclaré le service communication à nos confrères de TF1. La femme, hospitalisée depuis mercredi, souffrait de maux de ventre importants et les premières analyses avaient fait ressortir une propagation de la bactérie E-coli, qu'on trouve notamment dans des steaks avariés, avait indiqué le procureur Philippe Muller à France 3 Nord/Pas de Calais. Le restaurant Quick où elle avait pris un repas quelques jours plus tôt s'est ainsi vu pointé du doigt très rapidement. Cependant, le Groupe a tenu a rappelé dans un communiqué que "sa responsabilité ne pouvait être mise en cause, ni même suggérée dans le décès de la victime" puisque conformément aux propos du Procureur de la République de Dunkerque : "la présence d’aucune bactérie n’a été mise en évidence à ce stade" et de ce fait "aucune responsabilité de quiconque n’est apparue ni, en conséquence, recherchée". Affaire à suivre.

Publicité
Publicité

Source : Communiqué Bailleur Groupe Quick, 14 décembre 2012.

Communiqué de presse du Procureur de la République de Dunkerque, 14 décembre 2012.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X