De nouvelles personnes intoxiquées à cause de laitues romaines contaminées par l’Escherichia coli, au Canada et aux Etats-Unis

Publié le 11 Mai 2018 par Chloé Parisse, journaliste santé
L'épidémie E. Coli liée à la laitue romaine de la région de Yuma aux Etats-Unis continue de faire des victimes en Amérique et au Canada ont annoncé mercredi 9 mai 2018 le Centre américain de prévention et de contrôle des maladies (CDC) et l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).
Publicité

© Adobe StockLa laitue continue de faire des victimes aux Etats-Unis et au Canada. Suite à une contamination par la bactérie Escherichia coli de laitues romaines, les autorités sanitaires américaines ont fait état d'un décès en Californie le jeudi 3 mai 2018. 28 autres personnes malades de 12 états américains ont été ajoutées à cette enquête depuis la dernière mise à jour le 9 mai 2018. Au Canada, 6 cas d'infection ont été relevés. L'origine exacte de la bactérie n'a pas encore été identifiée et les enquêtes suivent leur cours.

Etats-Unis : 64 personnes hospitalisées

Entre le 27 avril et le 9 mai 2018, 149 personnes infectées par la bactérie E. Coli ont été signalées à travers 29 états aux Etats-Unis. Quatre autres états ont signalé des personnes contaminées : la Floride, le Minnesota, le Dakota du Nord et le Texas. Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont publié un communiqué expliquant que les informations recueillies à ce jour indiquent que la laitue romaine de la région de Yuma, en Arizona, pourrait être contaminée par la souche E. coli O157: H7 (ECEH) et pourrait rendre les gens malades. Les sujets contaminés ont entre 1 et 88 ans, avec un âge médian de 30 ans et 65% d'entres-eux sont des femmes. "Sur 129 personnes dont les autorités américaines ont des informations, 64 ont été hospitalisées dont 17 aurianet développé un syndrome hémolytique et urémique et un type d'insuffisance rénale. Un décès a été signalé en Californie" ont déclaré les autorités sanitaires américaines.

Publicité
Publicité

Canada : les victimes ont consommé de la laitue romaine

Les autorités sanitaires canadiennes expliquent dans un communiqué que 6 cas d’infection sont apparus au Canada et ont été signalés dans quatre provinces au 9 mai 2018 : 1 cas en Colombie-Britannique, 1 cas en Alberta, 2 cas au Saskatchewan et 2 cas en Ontario. Une personne a été hospitalisée, et aucun décès n’a été signalé dans le pays. "L’enquête canadienne a révélé que la plupart des personnes touchées par l’infection avaient déclaré avoir mangé de la laitue romaine à la maison, dans des salades préparées achetées dans les épiceries, au restaurant et dans une chaîne de restauration rapide, avant que la maladie ne se manifeste. Deux Canadiens ont déclaré avoir voyagé aux États-Unis et avoir consommé de la laitue pendant leur séjour avant de tomber malade" rapportent les autorités sanitaires canadiennes. Les sujets contaminés étaient âgées de 13 à 68 ans et 60% d'entre-eux étaient des femmes.

Les symptômes

Les symptômes d'une contamination par ECEH sont notamment des crampes abdominales et des diarrhées susceptibles d’évoluer vers des diarrhées sanglantes (colite hémorragique). La fièvre et les vomissements peuvent également s’observer. La période d’incubation est de 3 à 8 jours. Dans la plupart des cas, la guérison se fait dans les 10 jours. Néanmoins, elle peut se compliquer d'un syndrome hémolytique-urémique (SHU), affection pouvant être mortelle et touchant, selon l'OMS, 10% des patients contaminés par l'ECEH. Le SHU se caractérise par une défaillance rénale aiguë, une anémie hémolytique et une thrombopénie (diminution importante du nombre de plaquettes).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X