Et si les nouvelles armes pour lutter contre la maladie d'Alzheimer étaient des herbes ?
L'équipe du Pr Susan Farr, de la Saint Louis University School of Medicine (Etats-Unis), a réalisé des tests comportementaux sur des souris atteintes de déclin cognitif lié à l'âge. Elle a alors découvert que l'extrait de romarin ou de menthe verte apportait une amélioration significative de la mémoire dans deux de ces tests, même à faible dose. De plus, ces extraits permettent aussi de réduire les niveaux de stress oxydatif dans la partie du cerveau qui contrôle l'apprentissage et la mémoire, un marqueur caractéristique du déclin lié à l'âge.
Des effets bénéfiques qui viennent de certains antioxydants contenus exclusivement dans la menthe et le romarin.

Selon les scientifiques, cette première étape menée sur l'animal suggère que ces herbes pourraient réduire les déficits cognitifs légers qui précèdent la maladie d'Alzheimer. Ils estiment que leurs recherches méritent d'être poursuivies.

Lire aussi : Alzheimer : les aliments "miracle"

Faites le bilan sur votre carrière pour trouver enfin la voie qui vous correspond. C'est 100% finançable par votre CPF

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.