Dans un jardin, une plante lui brûle le visage

Publié le 16 Juillet 2018 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Un jeune Américain de 17 ans a été brûlé au deuxième degré à cause de la sève d’une plante particulièrement toxique, nommée "berce du Caucase".
1

Cet été, les coups de soleil et les piqûres d’insectes ne sont pas les seules menaces : vous devriez également faire attention à ce qui pousse dans votre jardin. Alex Childress, un jeune Américain de 17 ans, a fait les frais des propriétés particulièrement dangereuses d’une plante exotique.

Brûlé au deuxième degré

L’adolescent, qui effectuait un job d’été en tant que paysagiste, a été brûlé au deuxième degré par la sève de la berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum): "J’étais en train de travailler dehors. J’ai coupé un arbuste, il est tombé et a touché mon visage. Je n’ai pas fait attention à ce détail car je le fais tout le temps", explique-t-il à NBC. Quelques instants après, sa peau a commencé à peler.

1

Pensant qu’il s’agissait d’un gros coup de soleil, Alex Childress est parti voir sa mère qui est infirmière. Celle-ci a tout de suite compris que la brûlure était liée à la plante. Le jeune homme a été transféré dans l’unité de brûlure d’un centre de Virginie, où il a été traité. "J’ai dû me doucher pendant une heure et demie pour nettoyer mon corps et faire descendre mon pH", se souvient-il. Il est ensuite resté dans une chambre sans lumière pendant 2 jours. En effet, la berce du Caucase est une plante phototoxique, c’est-à-dire que sa substance s'active lorsqu’elle est exposée au soleil, ce qui cause des liaisons cutanées.

Berce du Caucase : une plante aussi présente en France

© Adobe StockSi Alex Childress est désormais guéri, son expérience nous permet de faire une piqûre de rappel sur la berce du Caucase. Cette plante toxique que l’on retrouve au Canada et en Asie du Sud-Ouest sévit également dans plusieurs régions de France. Cette mauvaise herbe cause des brûluresà l’homme et a également des effets néfastes sur les autres plantes qui poussent autour car elle empêche leur croissance. Les graines peuvent ne pas germer pendant plusieurs années mais un printemps particulièrement doux et long peut augmenter leur activité.

La berce du Caucase peut mesurer entre deux et cinq mètres de hauteur. Ses fleurs blanches poussent sur une même tige et forment un ensemble appelé ombelle. Sa tige est robuste et recouverte de poils blancs. Les lésions causées par la plante se caractérisent par une rougeur et une enflure de la peau, des cloques et des ampoules et des brûlures superficielles ou plus graves. Le site du gouvernement du Québec nous informe également des mesures à prendre en cas de contact avec la sève :

1

- Enlevez la sève le plus rapidement possible avec un papier absorbant, sans frotter. Il faut en effet éviter d’étendre la sève sur la peau ;

- Rincez abondamment la surface de peau atteinte avec de l’eau et du savon et lavez-vous les mains ;

- Enlevez vos vêtements et lavez-les pour éviter de contaminer d’autres parties de votre corps ou des objets ;

1

- Evitez d’exposer les zones atteintes de votre peau à la lumière naturelle ou artificielle. Portez des gants, des pantalons et un chandail à manches longues pendant au moins 48 heures. Si vous avez des brûlures, protégez la région touchée pendant une semaine ;

- Utilisez un écran solaire avec un facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 30 pendant 6 mois.

En cas de brûlure accompagnée de douleurs :

1

- Prenez un bain dans l’eau fraîche;

- Faites des compresses et trempez-les dans de l’eau. Appliquez les compresses sur vos brûlures pendant 20 minutes, de 4 à 6 fois par jour.

Il est aussi recommander de consulter un médecin. Pour se débarrasser de la plante, il suffit de la couper à la racine en veillant à porter des vêtements non-absorbants et à se protéger les extrémités, les yeux et le visage.

Vidéo : Brûlure la vraie bonne astuce

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X