Consommer des noix réduit les récidives de cancer colorectal

Publié le 04 Septembre 2017 à 9h44 par Chloé Parisse, journaliste santé
Consommer des fruits à coque réduirait de plus de 40% le risque de rechute du cancer du colon.

Selon une étude présentée lors du congrès 2017 de l'ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago (Etats-Unis), les noix seraient efficaces contre les récidives du cancer du côlon. En effet, la consommation de deux à trois poignées de noix par semaine (environ 60 grammes) suffirait aux personnes en rémission à repousser le risque de réapparition de leur cancer.

L'étude fut menée pendant sept ans avec 826 patients traités pour une tumeur du gros intestin qui ne s'est pas propagée à d'autres organes. Les personnes ayant consommé au moins 56 grammes par semaine de ces fruits ont également vu leur risque de mortalité baisser de 57% par rapport à un groupe témoin. Le principal auteur de cette étude est le docteur Temidayo Fadelu.

Un processus encore trouble

Temidayo Fadelu a voulu vérifier si les bienfaits de la consommation de fruits à coque, déja avérés efficaces pour les maladies cardiovasculaires, s'étendaient également au cancer du côlon. Le chercheur a toutefois souligné qu'il reste à comprendre le processus protecteur des fruits à coques. Cette étude est uniquement observationelle et ne présente aucun effet protecteur des fruits à coques contre le cancer. Les résultats montrent simplement que le risque de récidives d'un cancer déjà traité semble plus faible lorsque les patients ont pris l'habitude de consommer des fruits à coques. L'étude ne dit pas que des patients atteints d'un cancer du côlon à un stade précoce ont plus de chances de survivre s'ils mangent des fruits à coque, à ne pas confondre.

Une alimentation saine

Pendant un traitement anticancéreux, les habitudes alimentaires saines peuvent souvent passer au second plan. Cette étude montre que le simple fait de manger des fruits à coque peut aider les patients à leur survie sur du long terme. Un changement de régime alimentaire et un rythme de vie sain, comprenant une activité physique, peuvent donc faire une réelle différence.

Vidéo : Cancer du côlon : les symptômes qui ne trompent pas

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X