"Mon beau sapin, roi des forêts, que j’aime ta verdure!" Une comptine qu'on se plaît tous à chanter au moment de Noël…vraiment tous ?

Pour ceux qui sont atteints du syndrome de l’arbre de Noël, les fêtes n’ont pas la même saveur. Ce syndrome est provoqué par certaines moisissures qui grandissent sur nos sapins et s’épanouissent pleinement lorsque celui-ci trône bien au chaud dans nos salons.

Les réactions allergiques sont causées par le pollen accumulé dans l'écorce de l'arbre et les moisissures qui se trouvent dans les aiguilles et le tronc. Ces moisissures libèrent des spores qui peuvent provoquer des réactions allergiques et des symptômes comme le rhume des foins.

Ces allergies peuvent également être provoquées par les sapins artificiels à cause de la poussière qu’ils ont amassée dans les placards depuis le Noël précédent.

53 moisissures différentes dans 23 échantillons

Selon le DailyMail, c’est l’étude de l’allergologue Lawrence Kurlandsky publiée dans les Annals of Allergy, Asthma and Immunology en 2011, qui a mis ce phénomène en lumière alors qu’il tentait de comprendre la raison de la recrudescence des maladies respiratoires au moment de Noël.

En observant 23 échantillons de coupures d’écorce et aiguilles de pin fournies par ses collègues de l’Upstate Medical Université (New-York), il y a trouvé 53 types de moisissures différentes potentiellement provocatrices de crises d’asthme, d’éternuements et d’écoulements nasaux.

Environ 35 % de la population des pays comme le Royaume-Uni ou les États-Unis souffrent d’une augmentation de cette fièvre au moment de Noël.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : La rhinite allergique

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.