Combien de fois une femme peut-elle atteindre l’orgasme pendant un même rapport ?

Après avoir interrogé plusieurs femmes sur leur sexualité, deux sexologues anglais révèlent combien de femmes sont capables d'avoir plusieurs extases. Combien de fois peuvent-elles l'atteindre et comment y parvenir ? Réponses.
©AdobeStockFotolia

Orgasme multiple : pas un mythe

L'orgasme multiple n'est pas un mythe. Un sondage mené par les Dr David Delvni et Dr Christine Webber révélé dans la journal anglais Dailymail explique que 7 femmes sur 10 seraient capable d'atteindre plusieurs fois l'orgasme pendant un même rapport.

Pour en arriver, à cette conclusion ce couple de célèbres sexologues a interrogé 1250 femmes anglaises.

Un manque de stimulation clitoridienne pour celle qui n'arrivent pas à l'atteindre

Combien de fois peuvent-elles l'atteindre ? Medisite a posé la question Gérard Leleu, sexologue : "Elles peuvent obtenir d’autres extases dans les minutes qui suivent. À condition d’avoir un partenaire à la hauteur. Il n’existe pas de norme en termes de chiffre, cela peut être deux, trois ou quatre orgasmes, comme cinquante, pourquoi pas."

Toutes les volontaires étaient âgées de 20 à 24 ans. Elles ont dû répondre à un questionnaire de 13 questions sur leur sexualité. Mais pour pouvoir faire atteindre l'extase à sa partenaire ne serait-ce qu'une seule fois encore faut-il connaître la bonne façon. Au cours du sondage, 4 femmes sur 5 ont répondu ne pas arriver à atteindre l'orgasme avec la pénétration seulement, mais avoir besoin d'une stimulation clitoridienne en plus.

"Trop de femmes pensent que quelques choses ne va pas chez elles parce qu'elles n'arrivent pas à atteindre l'orgasme. Le problème vient surtout du fait qu'à cause des films pornographiques les hommes pensent qu'elles ne peuvent l'atteindre que par la pénétration du pénis".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :