Coeur : faut-il arrêter de prendre des omégas 3 ?

On trouve dans nos supermarchés tout un tas de produits enrichis en omégas 3, censés protéger nos artères. Or, d'après la revue Prescrire, ces acides gras ne seraient pas efficaces en prévention cardiovasculaires et pire, ils seraient associés à certains effets indésirables.
Fotolia

Une synthèse de 14 essais cliniques rassemblant plus de 20 000 personnes n'a pas démontré l'intérêt d'une supplémentation en omégas 3 pour la réduction du risque cardiovasculaire. Voilà ce que rappelle la revue Prescrire dans son édition du mois de mai. Les sujets des recherches étaient âgés d'environ 63 ans, ets ont reçu une capsule d'huile de chair de poissons gras (principale source d'omégas 3) pendant au moins 1 an. Au bout de 2 ans, la supplémentation n'a réduit ni la mortalité totale ni la fréquence des infarctus et des autres accidents cardiaques ou vasculaires cérébrales. Par contre, elle était associée à une augmentation du risque de saignements. En conclusion, les auteurs de la revue estiment qu'il vaut mieux tabler sur un régime alimentaire plus diversifié, de type "méditerranéen".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):