Les autorités sanitaires craignent une épidémie de chikungunya en France. La dengue menace également. Le nombre de ces cas a été multiplié par trois entre le 23 mai et le 16 juin, passant de 16 à 53 cas pour le chikungunya et de 8 à 30 pour la dengue, indique le site Vigilance Moustiques. Aucun cas autochtone a été déclaré, c'est-à-dire que les malades ont contracté le virus dans d'autres pays, non en France. La maladie s'est néanmoins bien déclarée sur le territoire, ce qui confirme le risque de transmission.

Le sud de la France, particulièrement à risque !

Les cas de chikungunya et de dengue sont localisés dans le sud de la France. Précisément : 32% dans la région Paca, 26% en Rhône-Alpes, 17% dans le Languedoc-Roussillon, 16% en Midi-Pyréenées, et 8% en Aquitaine.

Lire aussi :

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.