Chikungunya : 13 personnes infectées dans le sud de la France

L'Organisation mondiale de la santé révèle que plusieurs cas de personnes infectées par le chikungunya sans avoir voyagé se répand de plus en plus dans la région.

Publicité
Publicité

© IstockL'épidémie de chikungunya commencerait-elle à prendre de l'ampleur dans le sud de la Fance ? 5 cas autochtones ont été rapportés dans la ville de Cannet-des-Maures (Var), dont 4 viennent d'être confirmés, rapporte le site PourquoiDocteur. Un autre bulletin d'information sur l'étendue des épidémies de l'Organisation Mondiale de la santé révèle que 8 autres personnes seraient sous analyses avec suspition de contamination.

8 autres cas suspectés

Les 13 patients (4 cas confirmés, 1 cas probable et 8 cas suspects) sont âgés de 3 à 77 ans et habitent tous dans le même quartier de la commune du Cannet-des-Maures " précise l'organisation Mondiale de la santé. Pour rappel le 14 août dernier l'Agence régionale de santé de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur avaient annoncé le premier cas autocthone de la maladie en France, c'est-à-dire une personne ayant contracté la maladie directement en France sans voyager à l'étranger. Jusqu'ici seule des personnes ayant voyagé avaient contracté le virus, mais depuis août l'épidémie semble être installée dans la région. Afind de limiter la contamination lesautorités sanitaires multiplie les messages de prévention et les bons gestes à connaître.

Publicité

Chikungunya : les principales recommandations pour s'en protéger

- Eviter les dépôts d'eaux stagnantes (eaux usées des canalisations, des gouttières bouchées, des pneus usagés, des arrosoirs, des brouettes, jeux d'enfants, bâches, poubelles ouvertes, coupelles sous les pots de fleurs, etc.) et renouveler une fois par semaine l'eau des vases et des coupelles sous les pots de fleurs. La plus petite retenur d'eau suffit aux moustiques tigres pour établir ses gîtes larvaires.
- Utiliser des "larvicides" dès le printemps dans les récipients d'eau que vous ne pouvez pas vider (cuves de récupération de pluie...)
- Utiliser des répulsifs fabriqués à partir de pyrèthres ou pyréthrinoides
- Utiliser des machines-pièges qui répliquent l'odeur du gaz carbonique de certains acides de la peau et de la respiration, et attirent le moustique.
- Couvrir les grandes étendues d'eau (mare, étang...).
- Utiliser des lotions spéciales pour la peau, disponibles en pharmacies (vérifier la notice pour les femmes enceintes, ces lotions sont généralement interdites aux enfants petits).
- Porter des vêtements longs, amples et de couleur clair (le moustique est attiré par les couleurs sombres). Le choix du vêtement est important quand on sait que 40% des piqûres passent par les vêtements.
- Utiliser des moustiquaires imprégnées, notamment pour les bébés (les produits anti moustiques leur sont déconseillés car nocifs).

Vidéo. La progression du moudtique tigre en France

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés