Même si notre corps prends de l’âge, on peut rester jeune dans sa tête. Pour le Dr Marios Kyriazis, conseiller médical pour la Britsh Longevity Society, la clé réside dans la fuite de la routine.
Selon la spécialiste interrogée par le DailyMail, le cerveau humain se complet dans l’incertitude. Le stress le stimule et le maintient en bonne santé plus longtemps grâce à l’hormèse, la réponse biochimique activée pour réparer les dommages doux, liés à l’âge ou non, effectués au corps.

Cela peut donc s’appliquer aux heures et au contenu des repas, généralement particulièrement régulières pour les personnes d’un certain âge : pourquoi ne pas tester pain et fromage à 6h le premier jour, puis un petit-déjeuner anglais complet à 8h le second, une salade de fruit à 10h le lendemain, et enfin sauter le petit-déjeuner le jour suivant ?

Les petites perturbations du corps et de l’esprit ralentissent le vieillissement

Le système est également valable pour l’exercice physique : 30 min de Tai chi le matin, 20 minutes de danse de salon le soir, le lendemain 20 min de marche suivies de 15 minutes de yoga, le jour suivant un peu de foot et celui d’après : repos.
La même stimulation peut être envisagée pour les activités artistiques ou intellectuelles : le tout est de savoir varier, se renouveler, et se jeter dans l’inconnu, conseille Marios Jyriazis.

Toutes ces perturbations stimulent le corps et l’esprit et peuvent ralentir le vieillissement voire même empêcher l’apparition de certaines maladies comme Parkinson qui se développe mois vite voire pas dans un cerveau musclé et stimulé.

Vidéo. la maladie de Parkinson en images

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : La maladie de Parkinson

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.