Ces médicaments pourraient être à l’origine de vos problèmes bucco-dentaires

Publié le 30 Octobre 2017 par
Une équipe de chercheurs a passé au crible 52 études portant sur le risque de bouche sèche induite par les médicaments comme effet secondaire chez les personnes âgées. Les résultats déterminent quels types de médicaments sont liés à ces symptômes.
Publicité

© Adobe StockUne méta-analyse publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society démontre que certains médicaments seraient responsables de l’effet indésirable de la bouche sèche chez les personnes âgées.

Bouche sèche : les médicaments urologiques six fois plus dangereux

Les scientifiques se sont penchés sur 52 études réalisées sur des personnes âgées de 60 ans et plus, ils ont rapporté qu'un certain nombre de médicaments seraient liés à la bouche sèche. Les participants utilisant des médicaments contre l’incontinence urinaire avaient un risque plus élevé de rencontrer des symptômes de xérostomie et une hyper fonction des glandes salivaires. Les chercheurs définissent le problème : "la sécheresse de la bouche est l'un des effets indésirables les plus fréquents de l'utilisation de médicaments chez les personnes âgées. Cela inclut l'hyperfonction des glandes salivaires qui est la diminution objectivement mesurée de la salivation, et la xérostomie qui est la sensation subjective de bouche sèche". L es médicaments urologiques étaient près de six fois plus susceptibles de causer la bouche sèche qu'un placebo. Un placebo est un traitement factice qui est donné dans des études de recherche pour comparer les effets d'un traitement réel par rapport à l'absence d'un traitement. Egalement, les patients sous antidépresseurs et sous psycholeptiques arrivent en seconde position des personnes à risques. Cette étude à pour visée d'inciter de futures recherches à développer un score de risque pour la bouche sèche induite par les médicaments pour aider à la prescription et la gestion des traitements.

Publicité
Publicité

Problèmes de mastication, difficultés pour avaler ou même parler

Les chercheurs expliquent que les personnes âgées sont les premières concernées par ce problème : "On estime que 40% d'entre elles vivant en milieu communautaire et 75% de celles placées en centres prennent 5 médicaments ou plus, et environ 10% des adultes non placés en prennent 10 ou plus". Avoir la bouche sèche signifie ne pas produire assez de salive ce qui peut causer des problèmes de mastication, des difficultés pour avaler ou même parler.

Comment réagir ?

Si vous êtes concerné par ce problème, parlez-en à votre médecin qui pourra éventuellement substituer votre traitement par un autre. Il pourra également prescrire des tests pour vérifier si vos glandes salivaires fonctionnent correctement.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X