Cerveau : ce que vous risquez si vous ne buvez pas assez d’eau

Publié le 23 Avril 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Une nouvelle étude anglaise révèle pourquoi passé un certain âge, la fatigue cérébrale risque de prendre le dessus si on ne boit pas assez d'eau. 
Publicité

© Adobe StockPassé un certain âge boire de l'eau deviendrait indispensable pour entretenir son cerveau. Le manque d'hydratation et ses conséquences sur les jeunes adultes avait déjà été prouvé, mais une nouvelle étude vient de démontrer le lien entre l'hydratation et l'entretien de la fonction cognitive chez l'adulte d'âge avancé qui pratique de l'exercice physique. Les résultats de l'étude ont été dévoilés au meeting annuel Experimental Biology 2018 à San Diego (Etats-Unis).

Publicité

Boire assez d'eau permet de réduire la fatigue cérébrale

"En vieillissant les personnes ont tendance à moins ressentir la soif alors qu'il en ont besoin ce qui les met à risque de déshydratation", expliquent les experts. Pour cette étude,ils ont étudié les cas de plusieurs seniors ayant participé à une course cycliste par une journée de grosse chaleur. Tous les volontaires ont dû effectuer des exercices cognitifs sur papier avant et après la course. Après avoir analysé les tests d'urine des participants, les chercheurs les ont divisé en 2 groupes : ceux qui étaient parfaitement hydratés et ceux qui étaient déshydratés.

Publicité

Résultats ? Les résultats cognitifs chez ceux qui étaient bien hydratés se sont nettement améliorés comparé à ceux qui n'avaient pas assez bu. "Notre étude a montré qu'en prenant de l'âge, il est important de boire assez d'eau car cela permet de réduire la fatigue cérébrale et améliore les fonctions cognitives si on pratique du sport et de l'exercice cérébrale régulièrement."

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X