Ce que votre nombre d’enfants révèle de votre risque de crise cardiaque

Une étude anglaise révèle que les femmes qui ont eu plusieurs enfants ont un risque majoré de 40% de crise cardiaque.

Publicité
Publicité

© Adobe StockCombien avez-vous d'enfants ? Répondre à cette question pourrait vous indiquer - en partie - votre risque de faire une crise cardiaque. Lors d'une étude menée sur plus de 8000 femmes américaines âgées de 45 à 64 ans, des chercheurs britanniques de l'Université de Cambridge ont en effet montré que plus les femmes avaient d'enfants, plus elles étaient à risque d'infarctus. Ils ont précisément constaté qu'avoir cinq enfants ou plus était associé à une augmentation de 40% du risque de crise cardiaque dans les 30 années suivant, en comparaison à celles qui avaient un ou deux enfants. Avoir cinq enfants ou plus était aussi associé à un risque majoré de 30% de maladies cardiaques, de 25% d'AVC et de 17% d'insuffisance cardiaque. Ce risque était indépendant de l'allaitement maternel, ont souligné les auteurs.

"La grossesse et l'accouchement mettent de la pression sur le coeur"

"Le but de mes recherches n'est pas d'effrayer les femmes, mais de porter à leur attention le plus tôt possible le risque accru de crises cardiaques. Nous savons que la grossesse et l'accouchement mettent énormément de pression sur le cœur, et élever des enfants peut aussi être très stressant. Nous ne voulons pas ajouter au stress que les gens ont dans leur vie quotidienne, mais leur donner les connaissances nécessaires pour faire quelque chose" a commenté le Dr Clare Oliver-Williams, directeur de la recherche à l'Université de Cambridge. Elle espère "que cette recherche aide à montrer à quel point il est important de prendre soin de sa santé".

Publicité

Des symptômes moins perceptibles chez la femme

Les symptômes de l’infarctus chez la femme ne sont pas les mêmes que chez l’homme. Moins bruyants, moins douloureux, voire parfois inexistants, ils entraînent un diagnostic tardif et dans 55% des cas une issue fatale. "Souvent, les femmes indiquent comme seuls symptômes d’infarctus du myocarde une difficulté à respirer soudaine et inattendue" explique le Dr Jean-Loup Dervaux, ancien assistant des hôpitaux de Paris. Elles peuvent aussi indiquer une grande faiblesse, une fatigue inhabituelle comme symptôme d’infarctus même si c’est plus rare. La rapidité de prise en charge reste déterminante pour les chances de survie et de bon rétablissement.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés