Ce que vos yeux révèlent de votre risque d’Alzheimer

Selon une nouvelle étude du centre médical Cedars-sinai, il serait bientôt possible de détecter la maladie d’Alzheimer grâce à des examens de la rétine.

Publicité
Publicité

© IstockLa maladie d’Alzheimer résulte d'une dégénérescence des neurones cérébraux et certains tests ont été mis au point afin de la dépister au plus tôt. Mais une nouvelle étude américaine et australienne démontre qu’il est possible de détecter cette maladie de manière plus précoce grâce à des examens de la rétine.

Détecter l’accumulation de plaques bêta-amyloïdes

L’accumulation de plaques bêta-amyloïdes dans le cerveau est un signe caractéristique de la maladie d’Alzheimer. Une nouvelle étude du centre médical Cedars-Sinai (Los Angeles, États-Unis), en collaboration avec les scientifiques australiens, permettrait de détecter cette accumulation grâce à la technologie d’imagerie optique. "L’examen d’imagerie optique semble détecter les changements qui se produisent 15-20 ans avant le diagnostic clinique" a déclaré le Dr Shaun Frost, directeur de l’étude à Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation, sur le site du centre médical Cedars-Sinai.

Publicité

En effet, la rétine fait partie du système nerveux central, et partage de nombreuses caractéristiques du cerveau. Les scientifiques ont coloré la plaque avec de la curcumine, un composant du curcuma, et ont ainsi découvert que la plaque pouvait être détectée dans la rétine avant qu’elle ne s’accumule dans le cerveau.

Ainsi, les chercheurs souhaitent déterminer s’il est possible de corréler la plaque rétinienne détectée par imagerie optique avec une plaque cérébrale détectée par tomographies par émissions de positions (TEP). Les résultats établis en Australie montrent que le test d’imagerie pourrait différencier la maladie d’Alzheimer avec une sensibilité de 100% et une spécificité de 80,6%. "Le dispositif que nous avons développé nous permet de regarder à travers les yeux, comme un ophtalmologiste pour diagnostiquer une maladie rétinienne, afin de voir ces changements", a déclaré le Dr Keith L.Black, président du département de chirurgie de Cedars-Sinai.

"Ce grand essai clinique en double aveugle semble valider notre nouvelle approche d'imagerie amyloïde rétinienne humaine utilisant la curcumine", a déclaré Maya Koronyo-Hamaoui, professeur adjoint de neurochirurgie au Département de Neurochirurgie et Département des Sciences Biomédicales. Elle ajoute : "Cela démontre une corrélation significative avec la charge amyloïde du cerveau, prévoyant ainsi l'accumulation de plaques dans le cerveau à travers la rétine".

Vers un dépistage précoce de la maladie ?

Environ 200 volontaires ont participé au Commonwealth of Scientific and Industrial Research Organisation (Australie). Ils ont été divisés en trois groupes : les patients diagnostiqués avec la maladie d’Alzheimer, ceux ayant une déficience cognitive légère, et enfin un groupe témoin sans anomalie cérébrale.

Ces études pourraient permettre de tester de nouvelles thérapies, à un stade plus précoce de la maladie. Cependant, les chercheurs précisent que les tests actuels ne détectent pour l'instant que les changements à un stade avancé. Les méthodes de diagnostic existantes sont peu pratiques : "Les analyses TEP nécessitent l’utilisation d’un traceur radioactif et l’analyse du liquide céphalo-rachidien nécessite des piqûres lombaires invasives et souvent douloureuses, de sorte qu’aucune approche n’est possible en tant que technique de dépistage, en particulier pour les patients dès les premiers stades de la maladie", affirme le Dr Keith L. Black.

Alzheimer : à quoi sont dues les pertes de mémoire ?

La maladie d'Alzheimer entraîne, à terme, la perte de nombreuses facultés cognitives et mentales. La mémoire serait la première fonction à être atteinte, car la mort neuronale débuterait dans l'hippocampe. Or, cette région cérébrale est connue pour être largement impliquée dans le processus de la mémoire. Si les causes réelles de la maladie d'Alzheimer ne sont pas totalement avérées, il semblerait néanmoins qu'elle résulte de la combinaison de plusieurs facteurs : l'âge avancé, l'hérédité, certaines pathologies…

Vidéo. Alzheimer : les symptômes d'alerte

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés