Cancer : l’immunothérapie peut déclencher des inflammations de l’oeil

Publié le 09 Mai 2018 par Rédaction Medisite
Plusieurs ophtalmologistes rapportent des cas d'inflammations de l'oeil suite à un traitement par immunothérapie en cas de cancer de la vessie, du rein ou du poumon.
Publicité

© IstockSi elle représente des chances de survie efficaces dans le cadre des cancers difficiles à soigner comme celui de la vessie, du rein ou des poumons, l'immunothérapie n'est pas sans danger. Plusieurs opthalmologistes mettent en garde contre un risque d'inflammation de l'oeil à la suite de ce traitement.

Publicité

Quand le système immunitaire se retourne contre des organes sains

Dans la revue scientifique Jama Opthalmology les spécialistes expliquent que l'immunothérapie est faite pour aider le système immunitaire à combattre le cancer, mais que dans certains cas il peut également s'attaquer à des cellules ou des organes sains comme les yeux. Dans l'étude, les opthalmogistes expliquent avoir étudié les cas de 3 patients soumis à deux inhibiteurs d'immunité utilisés en immunothérapie avec les trois traitements suivants : atezolizumab, nivolumab or pembrolizumab.

Publicité

Résultat : les trois patients ont développé un épanchement uvéal et une inflammation de l'oeil appelée aussi uvéite. Deux d'entre-eux avaient déjà un antécédent d'inflammation oculaire. Les chercheurs expliquent qu'il n'existe pas de moyen d'atténuer ce type d'effets secondaires à moins d'arrêter le traitements sauf que cela pourrait mettre gravement en danger la survie des patients atteints de cancer. Plus de recherches doivent maintenant être effecutées afin de valider le risque oculaire sur un panel de patients beaucoup plus grand et trouver un moyen de le stopper.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X