Cancer : celui que vous risquez plus après 1 verre de vin blanc par jour

Après un verre de vin blanc par jour, vous avez 13% de risques en plus de contracter un cancer...mais pas celui que vous pensez, selon une étude américaine. 

Publicité
Publicité

© IstockDe l’alcool, avec modération. Même un seul verre de vin par jour ? De nombreuses études ont déjà montré les bénéfices d’un verre de vin rouge par jour...mais cette fois-ci les chercheurs de l’université de Brown (Etats-Unis) ne vont pas dans ce sens. Selon leur étude, un petit verre de vin blanc (175 ml d’alcool) par jour augmenterait le risque de cancer de la peau de 13%.

Jusqu’à 73% des risques en plus à partir d’un verre et demi

Pour aboutir à ce résultat, ils ont analysé la consommation d’alcool de 210 250 personnes issues de trois grandes études et suivies pendant 18 ans. La boisson standard contenait 12,8 grammes d’alcool. Conclusion : en plus des 13% de risques supplémentaires après un verre, les participants à l’étude qui buvaient un verre et demi de vin par jour (20 grammes) ont augmenté jusqu’à 73% leur risque de développer des mélanomes sur le torse (mais seulement 2% du cou, de la tête ou des extrémités). Le vin blanc conduisait à des lésions cancéreuses dans les zones du corps qui sont le moins exposées au soleil, ont souligné les scientifiques. Les autres alcools comme le vin rouge ou la bière n’ont pas montré d’impacts spécifiques sur le risque de mélanome.

Publicité

Vin rouge : les antioxydants compensent

"De manière surprenante, le vin blanc était la seule boisson mise en cause dans le risque accru de mélanome. La raison de ce lien est inconnue. Cependant, des recherches ont montré que certains vins ont des niveaux plus élevés d'acétaldéhyde (c'est son accumulation qui est toxique ndlr) que dans la bière ou les spiritueux. Les quantités d'acétaldéhyde sont similaire dans le vin rouge et le vin blanc, mais les antioxydants du vin rouge peuvent compenser les risques", a commenté L'auteur de l'étude, le professeur Eunyoung Cho. "La signification clinique et biologique de ces résultats reste à déterminer, mais pour les personnes ayant d'autres facteurs de risque de mélanome, des conseils concernant la consommation d'alcool peuvent faire partie d’une stratégie de prévention supplémentaire pour réduire les risques de mélanome et d'autres cancers."

Vidéo. Le cancer de la peau en images

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés