"APOA5", c'est le nom d'un gène défectueux qui doublerait le risque de crise cardiaque chez les femmes de moins de 50 ans et les hommes de moins de 60 ans. C'est en analysant le patrimoine génétique de 10 000 volontaires que les chercheurs du Broad Institute Massachusetts General hospital (Etats-Unis) ont fait cette découverte.

Il augmente le taux de mauvais cholestérol

Ils ont remarqué que les volontaires victimes d'une crise cardiaque en étant jeunes étaient tous porteurs du gène APOA5. Situé dans un récepteur du LDL, le gène défectueux augmente le taux de mauvais cholestérol, des triglycérides et cause la formation de caillots de sang qui peuvent remonter jusqu'au coeur.
Avec cette étude, les chercheurs espèrent mettre au point de nouveaux médicaments pour réduire le nombre de crises cardiaques prématurées.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Vidéo : L'infarctus du myocarde - Crise cardiaque

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.