AVC : votre risque peut se détecter au niveau du cou

Dans un communiqué, le professeur Pierre-Jean Touboul explique avoir mis au point un dispositif permettant de détecter les risques de faire un AVC au niveau du cou.

Publicité
Publicité

© FotoliaAvec 150 000 décès par an l'AVC représente 28% de la mortalité en France. Un constat alarmant donné par le Professeur Pierre-Jean Touboul dans un communiqué reçu dans les rédactions où il révèle une nouvelle découverte permettant de réduire ce nombre. Pour trouver cette solution, il explique être parti de la principale cause des accidents vasculaires cérébraux : l'athérosclérose "due à une accumulation de dépôts de cholestérol et de caillots sanguins sur les parois artérielles.

Analyser les vaisseaux dans le cou

Selon le professeur, il est possible d'évaluer la probabilité des personnes à risque en analysant les vaisseaux du cou pour "mesurer les anomalies dans les artères carotides, les dépôts de plaques" et encore d'autre indices annonciateurs. C'est pourquoi, au bout de 30 ans de recherche, il explique avoir mis au point un logiciel peu coûteux baptisé M'Ath® validé par des études qui permettrait d'analyser les vaisseaux du cou et prévenir de nombreux AVC. Pour rappel, "on estime à 700 000 la population atteinte d'un AVC dont 50% conservent un grave handicap moteur et/ou du langage".

Publicité

Mieux prévenir les personnes à risque permettrait de limiter le déclenchement d'AVC, mieux les prendre en charge et limiter les séquelles.

Vidéo. Le Top 3 des aliments anti AVC

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés