Alzheimer : ce que vos os révèlent de votre risque

Une baisse de la densité osseuse pourrait être un symptôme précurseur de la maladie d’Alzheimer, selon une récente étude. Explications.
©iStockIstock

Et si le risque de développer une maladie d’Alzheimer pouvait être estimé par l’état des os ? C’est en tout cas ce que suggèrent des chercheurs en sciences biomédicales et pharmaceutiques de l’université du Nord-Est de l’Ohio (Etats-Unis). Selon eux, une réduction de la densité osseuse pourrait être corrélée à un risque élevé de maladie d’Alzheimer.

Diagnostiquer Alzheimer par un examen des os

Quel est l’intérêt d’une telle découverte ? Comme l’expliquent les scientifiques dans leur étude, publiée dans le Journal of Alzheimer’s Disease, un simple examen des os (comme une densitométrie osseuse) pourrait être utilisé comme diagnostic précoce de cette maladie neurodégénérative. En effet, la baisse de densité osseuse, qui entraîne une ostéoporose, apparaîtrait chez les malades d’Alzheimer bien avant les premiers symptômes cognitifs, tels que les trous de mémoire ou les problèmes de langage.

L’ostéoporose, un symptôme précurseur de la maladie d’Alzheimer ?

Mais pour le moment, ces résultats n’ont été observés que sur des souris et, même si les chercheurs ont observé un lien entre densité osseuse et maladie d’Alzheimer, ils ne connaissent pas encore les mécanismes responsables de cette corrélation. "Nous faisons l’hypothèse que la perte de densité osseuse est un composant d’un symptôme précurseur de la maladie d’Alzheimer", proposent les chercheurs dans leur étude.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : L'ostéoporose

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :