Yeux qui piquent, gorge qui gratte et nez qui coule. Le retour des beaux jours est souvent synonyme d’épidémie d’allergies au pollen. Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), toute la France est actuellement en alerte aux pollens de graminées, une famille de plantes regroupant notamment les herbes et les céréales (blé, riz, orge...).

Risque très élevé dans le Sud-Ouest

Dans son bulletin du 19 mai 2017, valable jusqu’au 26 mai, le RNSA précise que "le risque très élevé dans le Sud-Ouest et moyen à élevé partout ailleurs". Les 11 départements placés en alerte rouge aux pollens de graminées sont l'Aude, l'Aveyron, le Gers, les Hautes-Pyrénées, les Landes, le Lot-et-Garonne, la Lozère, les Pyrénées-Atlantiques, les Pyrénées-Orientales, le Tarn et le Tarn-et-Garonne. Le pourtour méditerrannéen est quant à lui particulièrement touché par les pollens de chêne, d'olivier et de pariétaire.

La météo estivale n’arrange rien

'Les allergiques aux pollens de graminées devront impérativement suivre leur traitement ou consulter leur médecin', alerte le réseau. D’autant que la météo estivale annoncée pour cette semaine sur l’ensemble du territoire n’arrangera pas la situation. En effet, la chaleur favorise la croissance des graminées et, en parallèle, un temps sec favorise la suspension des grains de pollens dans l’air. Il faudra donc attendre le retour de la pluie pour que le pollen soit plaqué au sol… et que les allergiques puissent respirer.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : L'astuce anti nez bouché

mots-clés : Carte des allergies
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.