La polémique des lunettes de vue sans ordonnance

Une mesure de la loi Macron prévoyait d’autoriser les opticiens à vendre des verres correcteurs, sans passer chez un ophtalmologiste au préalable. In extrémis, le gouvernement vient de faire marche arrière.

Publicité

Sera-t-il bientôt possible d’éviter la case "ophtalmologiste", aujourd’hui obligatoire, pour acheter des lunettes de vue ? C’est en tout cas ce que prévoyait l’article 11 Quater C de la loi Macron, présenté hier devant l’Assemblée nationale via l’utilisation de l’article 49-3. Le texte aurait pu être voté en l’état d’ici la fin de semaine si 300 députés ne s’étaient pas mobilisés pour son retrait. Le projet de loi Macron se défendait de vouloir améliorer l’accès aux soins en réduisant les délais d’attente chez les ophtalmologistes et d'encourager l’activité des opticiens. Ces derniers n’auraient plus eu besoin d’exiger une ordonnance pour pouvoir vendre leurs produits, aux touristes notamment.

Publicité
Publicité

A lire aussi:

L'ordonnance maintenue

Du côté des ophtalmologistes, l'idée passait mal. Ils redoutaient la fin du dépistage des maladies oculaires. En effet, en plus d’un examen oculaire utile au choix des verres des lunettes, les professionnels de santé effectuent un examen complet de l’œil permettant le diagnostic de troubles aigus et chroniques. "Nous sommes soulagés, la défense de la santé visuelle des Français et la prévention oculaire des enfants, l’ont pour l’instant emporté sur les logiques commerciales", a déclaré Thierry Bour, Président du Syndicat National des Ophtalmologistes de France (SNOF) dans un communiqué du 17 juin. Si l’homme salue les députés "pour leur sagesse et le ministère de la Santé d’avoir su convaincre le Gouvernement de supprimer cet article", il a prévenu que la profession serait particulièrement attentive à l’examen du texte au Sénat, autre étape obligatoire avant que la mesure ne soit définitivement rejetée.

Vidéo. La myopie et l'hypermétropie expliquées en images

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X