Accro au sexe, l’acteur Kevin Spacey serait entré en cure de désintoxication

Publié le 07 Novembre 2017 par Chloé Parisse, journaliste santé
L'acteur principal de la série à succès House of Cards a reçu de nombreuses accusations pour harcèlement sexuel. Il aurait commencé un traitement contre la dépendance sexuelle, d'après le magazine Closer.
Publicité

© AFPKevin Spacey est au coeur d'un scandale où il est accusé de multiples abus sexuels. L'acteur aurait été admis dans une clinique pour soigner son addiction au sexe, d'après le magazine Closer.

Les accusations d'agressions sexuelles se multiplient

Kevin Spacey a intégré la semaine dernière le centre médical The Meadows situé en Arizona. Closer affirme que c'est un établissement luxueux dont le coût du traitement s'élève à 36.000 dollars par mois. Le centre traite diverses addictions : alcool, drogue, nourriture, jeux d'argent ou encore dépendance d'un conjoint ou du travail. Le porte-parole de l'acteur a déclaré via un communiqué au Holywood reporter : "Kevin Spacey prend le temps nécessaire pour prendre un avis médical et se faire soigner le cas échéant. Pas d'autre information à communiquer pour le moment."

Publicité

Après le scandale d'Harvey Weinstein, les témoignages de victimes se multiplient. Kevin Spacey doit, lui aussi affronter les accusations de plusieurs hommes comme l'acteur Anthony Rapp, le réalisateur Tony Montana, le fils de l'acteur Richard Dreyfus - Harry Dreyfys - ainsi que des membres de l'équipe de la série House of Cards d'après CNN. Les victimes le chargent d'avoir eu un comportement inapproprié, d'avoir fait des avances sexuelles et d'avoir pratiqué des attouchements sans consentement. Suite à ce tumulte, Netflix vient d'annoncer à l'AFP l'arrêt jusqu'à nouvel ordre de la production de la sixième et dernière saison de House of Cards, dont l'acteur principal est Kevin Spacey.

Publicité

"On trouve beaucoup d'hypersexuels chez les gens de pouvoir"

La dépendance sexuelle ou hypersexualité est une pathologie à prendre au sérieux. Elle concerne 3 à 6% de la population, surtout les hommes (5 hommes pour 1 femme),et apparaît en général à l'adolescence. "Certaines personnes ont une vulnérabilité à développer un comportement addictif. Il n'y a pas une seule et véritable à cause à cela, cela peut venir d'un traumatisme, des antécédents familiaux, de l'éducation ou du milieu social. On trouve beaucoup d'hypersexuels chez les gens de pouvoir qui utilisent leur position sociale ou professionnelle pour avoir des relations sexuelles à outrance et parfois tarifées" explique Florence Thibault, professeur de psychiatrie. Parmi les signes : la masturbation compulsive, la culpabilisation du partenaire, l'infidélité, la dépendance aux films pornographiques. Parmi les traitements, la thérapie cognitivo-comportementale. Pendant plusieurs mois, la personne apprend à relever son estime de soi, à repérer des pensées excessives et à les contrôler. "Parfois on a recours à un traitement par antidépresseurs" indique notre interlocutrice.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X