A point ou saignant : la méthode de cuisson à éviter qui augmentent la tension

Publié le 23 Mars 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Les personnes qui mangent souvent leur viande bien cuite ou grillée auraient plus de risque de développer de l'hypertension artérielle que les autres révèle une étude américaine relayée par Live Science.
Publicité

© Adobe StockA point ou saignante ? Mauvaise nouvelle pour ceux qui préfèrent leur viande bien cuite. Une nouvelle étude, dont les résultats ont été présentés le 21 mars dernier lors d'un congrès de l'American Heart Association à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis) relayée par le site Live Science, émet l'hypothèse selon laquelle manger fréquemment de la viande grillée ou bien cuite augmenteraient le risque d'hypertension artérielle.

Viande trop cuite : un danger au-delà de 15 fois par mois

Le groupe d'étude a expliqué avoir étudié les données médicales et habitudes alimentaires de plus de 86 000 femmes et 17 000 hommes qui n'avaient à l'origine aucun problème d'hypertension, pendant 16 ans, rapporte Live Science. A la fin de l'étude, 37 000 d'entre-eux auraient développé de l'hypertension artérielle. En regardant de plus près, les chercheurs ont remarqué que ceux qui avaient pour habitude de manger de la viande grillée ou rôtie, (boeuf, poulet ou autres...) plus de 15 fois dans le mois avaient 17% de risques d'hypertension de plus que les autres. Pour ceux qui ont tendance à manger leur viande un peu trop cuite trop souvent le risque s'élevait également à 15% de plus que ceux qui la mange saignante.

Publicité
Publicité

Néanmoins, les chercheurs ont tenu à nuancer en expliquant que pour l'instant il s'agit seulement d'un lien souligné par les résultats, il n'y a encore aucun processus découvert qui a permis de confirmer le risque. Plus de recherches se poursuivent maintenant afin de savoir si certaines méthodes de cuisson sont plus à risque que d'autres.

Hypertension artérielle : un risque d'insuffisance cardiaque?

L’hypertension artérielle n'est pas à prendre à la légère. Sur du long terme elle représente le principal facteur de risque de complications cardiovasculaires. Elle finit par provoquer une rigidification des artères et elle augmente considérablement le risque d’athérosclérose responsables d'artères bouchées et d’embolies. A terme, l’hypertension artérielle peut également engendrer une augmentation du volume du ventricule gauche qui va peu à peu perdre de sa contractibilité et finalement déboucher sur une insuffisance cardiaque.

Vidéo : Pourquoi vous devriez vous méfier de la viande rouge…

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X