Des orgasmes spontanés ! Un effet secondaire auquel les médecins ne s'attendaient pas lorsqu'ils ont prescrit à cette patiente de la rasagiline (Azilect®). Ce médicament remonte le taux de dopamine pour éliminer les symptômes causés par la maladie de Parkinson, comme les tremblements ou la rigidité. Au bout de 7 jours de traitement, la libido de cette patiente turque de 42 ans a considérablement augmenté. Elle ressent alors, sans raison, trois à cinq orgasmes de 5 à 20 secondes par jour, rapporte le Dailymail. Au bout de 10 jours, la patiente, se sentant mal, a dû être admise à l'hôpital.

Une meilleure vie sexuelle grâce au traitement

L'équipe médicale conseille à la patiente d'arrêter le traitement. Les orgasmes spontanés ont cessé. 15 jours plus tard, elle reprend la rasagiline. Tout recommence. Selon les médecins, la dopamine fournie par le médicament est un neurotransmetteur qui active les réactions du corps au plaisir sexuel. Dans leur rapport, les médecins rappellent qu'un homme ayant pris le même traitement a souffert d'éjaculations spontanées qui ont aussi stoppé lorsqu'il a arrêté le traitement. Ce même patient aurait rapporté avoir eu une meilleure vie sexuelle grâce à à la rasagiline.

Une vidéo pour mieux comprendre la maladie de Parkinson :

Vidéo : La maladie de Parkinson

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.