9 aliments à ne surtout pas passer au micro-ondes !

Le four à micro-ondes peut réchauffer facilement et rapidement beaucoup de plats, certes ! Mais certains aliments supportent très mal cette cuisson... Voici ceux que vous feriez mieux de passer au four ou à la poêle si vous voulez vous régaler.

Vous avez des restes au réfrigérateur et souhaitez les faire réchauffer rapidement avant de passer à table ? Attention, tous les aliments ne sont pas compatibles avec un passage au micro-ondes ! Bien pratique, ce mode de cuisson peut toutefois altérer le goût et la texture de certains aliments, voire même favoriser la prolifération de bactéries. C’est alors l’intoxication alimentaire assurée. Dans ce diaporama, nous passons en revue les aliments qu’il vaut mieux éviter de mettre au micro-ondes.

Comment fonctionne un four à micro-ondes ?

Le four à micro-ondes a été inventé par hasard, par l’ingénieur américain Percy Spencer. En 1945, ce dernier travaillait sur le développement de systèmes radars pour l’armée, au sein de l’entreprise Raytheon. En réalisant des essais sur un nouveau type de magnétron, une barre chocolatée aurait fondu dans sa poche, le mettant sur la piste d’une production de chaleur par les micro-ondes.

Un an plus tard, l’ingénieur a développé le Radarange, “un four industriel fonctionnant sur le principe de l’agitation des molécules d’eau présentes dans les aliments sous l’effet de l’énergie électrique d’ondes radio émises à une fréquence de 2,45 gigahertz”, et dépose un brevet sur ce procédé en 1950, précise l'Encyclopædia Universalis. Le four à micro-ondes était né.

Ce dernier fonctionne donc grâce à un tourbillon d’électrons, généré par des aimants, qui va créer un champ magnétique à fréquence très élevée. Collectées par une antenne, les micro-ondes vont jaillir à l’intérieur du four et pénétrer dans les aliments, pour agiter les molécules d’eau qu’ils renferment. C’est ce processus qui va les réchauffer.

Micro-ondes : pas de plastique ni de métal à l’intérieur !

Très pratique, cet outil permet donc de réchauffer ses aliments en un temps record. Mais il possède tout de même quelques limites. Contrairement à d’autres types de cuisson (four, poêle, bain-marie, vapeur…), le four à micro-ondes ne permet pas une cuisson homogène. Il est alors courant de se retrouver avec un plat brûlant à l’extérieur et encore froid à l’intérieur. Cela signifie également que les bactéries potentiellement présentes sur les aliments ne sont pas toutes éliminées.

Il faut aussi faire très attention au contenant dans lequel on fait réchauffer sa nourriture au micro-ondes. N’introduisez jamais de métal dans ce type de four, au risque de l’endommager, voire de vous blesser ! En effet, les métaux sont des conducteurs électriques. Sous l’effet des ondes, les électrons vont se déplacer pour se concentrer sur les aspérités, jusqu’à former un arc électrique extrêmement chaud qui peut provoquer un incendie dans le micro-ondes.

Ne mettez pas non plus mettre d’objet en plastique dans son micro-ondes. Outre le risque qu’il fonde, purement et simplement, il peut aussi dégager des molécules toxiques - notamment des perturbateurs endocriniens - qui vont migrer dans l’aliment réchauffé. Mieux vaut donc placer sa nourriture dans un récipient en verre, en faïence, en porcelaine ou en céramique.

Enfin, certains aliments eux-mêmes ne doivent pas être réchauffés au micro-ondes. Le point en images dans notre diaporama.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.