Un sondage Ifop menée en 2010 révélait que l'excuse la plus donnée pour éviter un rapport sexuel était la fatigue (45%). Dans une interview pour le site australien News.com.au, Nikki Goldstein, sexologue a décidé de venir en aide aux couples dont la vie débordée joue sur la fréquence des rapports sexuels : "les deux moments où les gens font le plus l'amour sont le soir avant d'aller se coucher et le matin au réveil. Le problème quand on est trop fatigué c'est qu'une fois couché on juste envie de dormir et le matin aussi." Pour elle, la solution est de trouver d'autres moments pour faire l'amour : "un où vous ne vous direz pas qu'il faut en finir le plus vite possible". Voici 3 de ses recommandations :

- Planifier des nuits sans sexe : oui ça a l'air un peu routinier comme ça, mais selon la sexologue ça évite que l'un soit en demande et l'autre rejeté. On planifie des nuits où on va se coucher tôt, on dort et on se sentira plus en forme pour la bagatelle du lendemain.

- Mettre une alarme plus tôt le matin : si vous êtes trop épuisé le soir, couchez vous tôt et mettez une alarme un peu plus tôt que d'habitude histoire de profiter de votre regain d'énergie pour quelques câlins sous la couette.

- Faire l'amour sous la douche : la meilleure solution est d'éviter de faire l'amour avant d'aller se coucher car c'est le moment où la fatigue est la plus intense. Pour ceux, qui ne veulent pas se lever plus tôt, il suffit de réussir à trouver d'autres moments dans la journée, comme le matin sous la douche quand les enfants sont encore couchés.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.