6 choses fausses sur la sexualité féminine
Sommaire

L’orgasme vaginal est plus intense que le clitoridien

L’orgasme vaginal est plus intense que le clitoridienUne autre idée reçue voudrait que l’orgasme vaginal soit plus intense que le clitoridien. "Il semblerait cependant dans la pratique que l’orgasme provoqué par la stimulation du clitoris se ressentirait de manière plus localisée et plus intense que celui vécu lors du coït, qui serait plus diffus mais avec des sensations plus longues"*, relate la sexologue Aurore André. Les conditions du rapport (état psychique, forme physique, ambiance…) joue énormément dans l’intensité du rapport et son ressenti. A chacune donc de faire ses expériences.

A noter : Le clivage entre les deux orgasmes n’aurait plus tellement de sens aujourd’hui. En effet, "on sait que certains orgasmes vécus lors de la pénétration vaginale sans stimulation externe du clitoris sont en fait le résultat d’une stimulation indirecte du clitoris ou d’une stimulation interne des racines du clitoris qui entourent les parois vaginales", explique la spécialiste.

*Manuel de sexologie, P. Lopès, F-X. Poudat, 2007, 83.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):