Que peut-on attendre ?

Publicité
Publicité

Que peut-on en attendre ?


L’intervention se déroule sur un seul œil à la fois, et le plus souvent sous anesthésie locale. Elle peut être réalisée en une journée et nécessite d’être à jeun.
Il est préférable aussi d’avoir pris une douche et un shampoing juste avant car ils sont ensuite contre-indiqués pendant quelques jours pour ne pas nuire à l’œil opéré.

Publicité
La durée de l’opération est brève, entre un quart d’heure et une demi-heure. Elle consiste à réaliser une fine incision de la cornée, après dilatation de la pupille, puis à extraire le cristallin par une petite sonde après l’avoir émulsifié par ultrasons. À sa place, un cristallin artificiel est inséré et va restituer la puissance du cristallin naturel, moins les opacités.

La reprise des activités doit être progressive. Il faut éviter pendant quelques jours les mouvements brusques et de se frotter les yeux pour ne pas trop solliciter les cicatrices. L’autre œil pourra être opéré quelques semaines plus tard. Les résultats sont habituellement excellents, avec une acuité visuelle qui s’accroît rapidement de plusieurs points. Les risques postopératoires sont faibles, de l’ordre de 5 % (décollement de la rétine, infections, lésions de la cornée, etc.). Des soins ou une nouvelle intervention seront alors nécessaires.

Jean-Pierre Rageau

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité