Mal aux yeux et vertiges : faut-il changer mes verres ?

Publicité

Mal aux yeux, vision floue, maux de tête, vertiges : la fatigue oculaire se manifeste de plusieurs façons. Le port de lunettes inadaptées peut être responsable de ces troubles. Pour éviter ces désagréments, il est important de bien choisir ses verres progressifs.

Publicité

Qu’appelle-t-on verres progressifs ?

Les verres progressifs permettent aux personnes atteintes de troubles de la vision de bien voir à toutes les distances, de près comme de loin. Ils sont dits "progressifs" car ils corrigent la vision graduellement, du bas vers le haut, sans aucune coupure. Ces lunettes sont recommandées aux personnes ayant des troubles visuels évolutifs (myopie, hypermétropie, astigmatisme) et à celles qui passent beaucoup de temps devant un ordinateur.

Publicité
Mal aux yeux et vertiges, conséquences de lunettes inadaptées

Les lunettes progressives nécessitent un temps d’adaptation. L’œil doit s’habituer aux nouveaux verres, ce qui peut prendre quelques jours. Pendant ce temps d’adaptation, il se peut que vous ayez mal aux yeux, à la tête et que vous ressentiez des vertiges. Pour éviter ces symptômes, il est conseillé, les premiers jours, de porter ses nouvelles lunettes seulement quelques heures. Si les signes persistent au bout d’une semaine, consultez votre ophtalmologiste.

La prescription optique, essentielle pour éviter d’avoir mal aux yeux

La prescription optique est en ophtalmologie l’équivalent de l’ordonnance médicale. Elle contient tous les paramètres nécessaires à la correction du trouble réfractif, notamment la puissance du verre. Les verres doivent être bien réglés car un déséquilibre peut entraîner les symptômes décrits antérieurement.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité