Publicité
Publicité

Médicaments parfois, mais régime toujours

Votre médecin définira ce que l’on appelle une « valeur cible » de votre cholestérol, en pratique de votre cholestérol total ou de votre LDL-cholestérol, c’est à dire la concentration sanguine qu’il vous faut atteindre. Plus vous vous en rapprochez et plus votre « risque cardiovasculaire » personnel diminue.

Publicité
Le régime est reste fondamental. Dans la plupart des cas, le médecin prescrira seulement un régime pendant quelques mois et seulement en cas d’inefficacité, ou d’efficacité insuffisante, pourra alors prescrire un médicament hypolipémiant.

Il en existe plusieurs catégories et des associations sont parfois nécessaires, sous le strict contrôle de votre médecin.

Dans l’hypercholestérolémie pure, le régime doit être normocalorique, pauvre en cholestérol et comprendre 1/3 d’acides gras saturés, 1/3 de mono-insaturés,1/3 de poly-insaturés.

Dans les hypertriglycéridémies, le régime doit comprendre une diminution de la consommation de sucres et une abstention totale d’alcool.

Les médicaments, qui peuvent donc être nécessaires, sont actuellement très efficaces et leur emploi est aujourd’hui bien codifié. Leur emploi ne dispense pas de suivre un régime adapté à son cas.

Bien entendu, des contrôles réguliers sont indispensables, à la fois pour suivre l’efficacité du traitement et le modifier en cas de besoin, mais aussi pour s’assurer de la tolérance du ou des médicaments par l’organisme.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité