Publicité
Publicité

Les acides aminés

Les acides aminés utilisés dans le traitement de l’asthénie sont essentiellement les aspartates (notamment l’aspartate d’arginine) et les glutamates. Ils facilitent la recharge cellulaire en énergie et favorisent la synthèse des protéines. On utilise également avec profit la lysine, la leucine, l’isoleucine, le tryptophane, la valine, la méthionine, la glycine et la phénylalanine.

Publicité
Les plantes

La plus célèbre utilisée dans cette indication est sans aucun doute le ginseng venu d’Asie.

Celui-ci est employé depuis très longtemps comme tonique en prévention et durant la convalescence pour améliorer la résistance de l’organisme vis-à-vis d’agressions de natures très diverses. Le ginseng serait doué en outre de la précieuse propriété d’améliorer la capacité d’adaptation de l’organisme vis-à-vis de perturbations internes et externes, en particulier le stress.

Cette plante a fait l’objet de nombreuses études et on en a isolé plusieurs principes actifs.

Un traitement assez prolongé, souvent pendant plusieurs mois, semble nécessaire afin que ses effets bénéfiques puissent se développer.

Les autres médicaments

Il existe un certain nombre d’autres substances médicamenteuses destinée spécifiquement à l’asthénie psychique parmi lesquelles les « psychostimulants ».
Votre pharmacien vous apportera toutes les informations nécessaires sur ces produits.

Dans ce groupe est rangé la caféine, présente également dans plusieurs plantes : thé vierge, café vert, guarana, kola, maté.

Celle-ci est très efficace contre les « coups de pompe » passager mais son effet est fugace. D’autre part, les sportifs doivent savoir que la caféine fait partie des substances dopantes.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité