Publicité
Publicité

Combien ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser a priori, il n’existe pas de valeur normale, idéale, valable pour tous. En effet, même s’il est habituel de dire que le cholestérol total ne doit pas dépasser 2 g par litre, cela est exagérément approximatif. En effet le taux de cholestérol augmente physiologiquement avec l’âge (2 g/l à 20 ans correspond à 2,40 g/l à 40 ans). Il faut aussi tenir compte du sexe (plus de 45 ans pour l’homme et plus de 55 pour la femme) et surtout de la présence éventuelle d’autres facteurs de risque : hypertension artérielle, tabagisme, diabète.

ATTENTION : L’accumulation des facteurs de risque est extrêmement néfaste pour vos artères et votre cœur.

Publicité

Changer nos habitudes

Notre taux de cholestérol est influencé par notre patrimoine génétique (d’éventuels antécédents familiaux doivent inciter à une particulière vigilance) et notre mode de vie que nous pouvons modifier en fonction de notre volonté !

Les grandes études internationales ont montré qu’une baisse du cholestérol est toujours « gagnante ». Une baisse de 1% du cholestérol sanguin diminue de 2% le risque d’infarctus.

Et une augmentation de 1% du HDL-cholestérol réduit ce même risque de 3% : mangez plus de poisson !

Positivez en changeant vos habitudes :

Luttez contre un éventuel surpoids et bien sûr une obésité (l’obésité abdominale est particulièrement dangereuse pour la santé), qui s’accompagnent souvent à plus ou moins longue échéance d’une augmentation du cholestérol.

Mais on peut aussi avoir un poids normal, voire être maigre et être hypercholestérolémique. Une baisse de 5% du poids a déjà un retentissement très positif

Vigilance chez l’enfant et l’adolescent : 15% d‘entre eux sont obèses (25% aux USA). L’obésité persiste à l’âge adulte dans 40% des cas.

Améliorez votre alimentation, sans vous priver et sans « avoir faim ». Diminuez les graisses et choisissez-les avec soin Mangez des légumes et des fruits Réduisez votre consommation d’alcool Faites du sport ou ayez au moins une activité physique régulière : l’exercice musculaire diminue le taux de cholestérol de 5 à 10%

Bien entendu, si vous êtes concerné, il faut impérativement : arrêtez le tabac et traiter une hypertension artérielle et/ou un diabète.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité