violences

Les dernières actualités

Violences à Saint-Denis: Pécresse prise à partie par la mère d'une lycéenne en garde à vue

Au lendemain de violences survenues dans trois lycées de Saint-Denis, la présidente de la région Ile-de-France s'est rendue sur les lieux pour constater les dégâts, estimés à 70.000 euros. A son arrivée, Valérie Pécresse a été interpellée par une mère de famille, lui exprimant son indignation concernant la prolongation des 54 gardes à vue, dont celle de sa fille. "Ceux qui ont fait ça ne sont pas seulement des enfants, mais aussi des voyous", lui a rétorqué la présidente de région, qui a déjà indiqué qu'elle porterait plainte contre ces violences.
Un étudiant en médecine examine une radio dans le service des urgences du CHU de Limoges, le 1er octobre 2014

Moins de violences grâce à la couleur des blouses, pari du CHU de Limoges

avec
Un étudiant en médecine examine une radio dans le service des urgences du CHU de Limoges, le 1er octobre 2014
Des passants marchent devant une école transformée en centre d'isolement pour les malades d'Ebola d'où se sont enfuis 17 malades à la suite d'une attaque, le 17 août 2014 à Monrovia au Libéria

Ebola: les malades ayant fui un centre attaqué au Liberia toujours recherchés

avec
Des passants marchent devant une école transformée en centre d'isolement pour les malades d'Ebola d'où se sont enfuis 17 malades à la suite d'une attaque, le 17 août 2014 à Monrovia au Libéria
Un homme devant une tente Unicef dédiée aux patients infectés avec le virus Ebola à Monrovia le 12 août 2014

Liberia: 29 malades d'Ebola en fuite après le saccage de leur centre de soins

avec
Un homme devant une tente Unicef dédiée aux patients infectés avec le virus Ebola à Monrovia le 12 août 2014
Une infirmière vaccine un bébé contre la polio, dans une clinique à Bagdad le 5 mai 2009

Irak: premiers cas de polio depuis 2000

avec
Une infirmière vaccine un bébé contre la polio, dans une clinique à Bagdad le 5 mai 2009