7 erreurs à ne pas faire quand on est en couple

Que vous soyez en couple depuis quelques semaines, mois ou années, sachez qu'il y a certaines erreurs à ne pas commettre avec l'autre pour le bien-être de votre relation et celui de chacun. Idéalisation, jugement, choses à dire ou pas... Zoom sur ces mauvaises habitudes à éviter selon Camille Rochet, psychologue, thérapeute de couple et auteur du livre Ma boite à outils pour être un couple épanoui. 

Publicité
Publicité

Erreur 1 : Juger son conjoint négativement

© Adobe StockPour la thérapeute de couple Camille Rochet, plus vous serez amené à juger votre conjoint, plus vous développerez un filtre dans votre façon de penser. "Ce filtre va influer sur la vision que vous avez de votre conjoint vers une image négative."

Camille Rochet précise qu’il est important de passer du jugement négatif au jugement constructif. Pour cela, il faut modifier votre jugement face à votre conjoint, tirer du positif de ses défauts que vous percevez comme étants négatifs.

La clé : "Il faut apprendre à travailler sur soi avant de demander à votre conjoint de travailler sur lui/elle." Pour se faire, la thérapeute a développé une méthode qui se décompose en trois temps :

Publicité

1. Penser au défaut de votre conjoint.

2. Tirer un revers positif à ce défaut.

3. Se concentrer sur les bons cotés de votre conjoint

Laisser son conjoint libre : "On peut percevoir le jugement comme une forme d’entraînement : plus je vais me forcer à ne pas juger mon conjoint, moins j’aurais cette spontanéité à juger facilement l’autre. L’idée est d’adopter un regard qui laisse votre conjoint libre" explique la spécialiste.

L’importance de la voix et du ton : "On peut reprocher beaucoup de choses à son conjoint. Si le ton n’est pas en cohérence et en adéquation avec le reproche que vous avancez, alors le message ne passera pas correctement. Par exemple, dire à son conjoint : 'Je ne te dis pas ça pour te faire de la peine, mais ça m’est vraiment insupportable de t’entendre mâcher ton chewing-gum la bouche ouverte' peut aussi être dit différemment : 'J’ai quelque chose à te dire, je sais que ce n’est pas facile mais, ça me gêne de t’entendre mâcher ton chewing-gum la bouche ouverte'. Le ton et la façon de poser votre voix prennent donc toute leur importance.

Conseil : Adoptez un ton sympathique et bienveillant lorsque vous faites un reproche à votre conjoint, de façon à ne pas rentrer en conflit.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité