Vidéo associée: 

Pourquoi ces médicaments sont dangereux avec des brûlures d'estomac

Les IPP : des risques pour les reins et l’estomac Les inhibiteurs de la pompe à proton dits « IPP » (ex. : Inexium®, Zoltum®) sont prescrits contre les brûlures d’estomac et les reflux gastro-œsophagiens. Bien qu’efficaces, il faut les utiliser le moins longtemps possible. Divers effets secondaires peuvent apparaitre sur le long terme : les IPP peuvent par exemple entraîner une néphrite interstitielle et favoriser l’insuffisance rénale chronique. En déséquilibrant la flore intestinale, ils ouvrent aussi la voie aux infections digestives. De plus, ils favorisent la gastrite chronique atrophique, facteur de risque de cancer de l’estomac.

Les IPP : une augmentation des risques de décès Une étude publiée dans BMJ Open conclut à une augmentation des risques de décès dans les 5 ans (toutes causes confondues) de 25 % en cas de prise d’IPP. La majoration peut atteindre 50 % pour les traitements de plus de 2 ans… Il faudra d’autres études pour bien comprendre les raisons de ce phénomène.

Publicité

Partager cette vidéo :

Publié le 15/01/2018
533 vues
Publicité

Ailleurs sur Medisite

Publicité

Contenus sponsorisés