Supprimer ou garder Obamacare ?

Vidéo associée: 

Supprimer ou garder Obamacare ?

Corps: 

La bataille de l'Obamacare ouvrira le menu les hostilités entre Démocrates et Républicains après la prise de pouvoir de Donald Trump.
On a déjà assisté aux prémices hier au Congrès. Chose rare, Barack Obama, le président sortant est venu en personne au Capitole battre le rappel des Démocrates pour sauver sa réforme de l'Assurance-santé, pièce centrale de son bilan, alors que le vice-président élu Mike Pence venait rencontrer les parlementaires des deux chambres et leur rappeler l'engagement de Trump, à savoir abroger l'Affordable Care Act :

'L'architecture de la version de remplacement se formera, par la procédure législative, dans les semaines et les mois à venir. Le peuple américain a voté pour le changement en novembre (...) et cela commence avec l'abrogation et le remplacement de la politique désastreuse de l'Obamacare'.

Les Démocrates ont une marge de manoeuvre très serrée pour défendre cette loi. Ils s'accrochent au fait que la suppression du texte pourrait susciter une vague de mécontentement à travers le pays. Des pans de cette réforme demeurent populaires, comme l'interdiction aux assureurs de refuser des patients en raison de leurs antécédents médicaux, ou encore la possibilité pour les jeunes de rester couverts par l'assurance de leurs parents jusqu'à 26 ans.

Qui plus est, leurs adversaires n'ont aucun véritable projet clef en main pour le remplacer, c'est ce qu'expliquait Bernie Sanders, Bernie Sanders, sénateur démocrate du Vermont et ancien candidat à l'investiture démocrate pour la présidentielle, hier au Capitole :

'Ils n'ont aucune idée. Leur credo est d'abroger et ensuite de faire traîner, pour un jour, éventuellement, venir avec un nouveau plan. On ne détruit pas une maison sans en avoir une autre où les gens puissent vivre !'

Avant l'entrée en vigueur de la loi, 47 millions d'Américains n'avaient aucune couverture maladie sur un total de 320 millions d'habitants.
Depuis Obamacare, plus de 20 millions de personnes ont pu s'assurer.

Thanks to #Obamacare, quality health care is available to everyone. The marketplace is now open-make sure you and your family #GetCovered. pic.twitter.com/0DDAhckcDW- Barack Obama (@BarackObama) 2 novembre 2016

L'Affordable Care Act a été signé en mars 2010 par Obama après un combat législatif acrimonieux qui coûta cher aux Démocrates. Depuis, la loi a été l'objet de plus d'une cinquantaine de tentatives de la part des Républicains pour l'abroger, en partie ou totalement.

Les Républicains avaient même fait appel à la Cour Suprême des Etats-Unis pour tenter de l'invalider, en vain.

Cette réforme est considérée par les conservateurs comme une intrusion de l'Etat dans le marché des assurances maladie, les cotisations ont augmenté et plusieurs assureurs d'importance se sont retirés des marchés publics créés par la réforme. Donald Trump l'avait compris et avait promis de la supprimer pendant la campagne électorale :

'Concernant la santé, nous allons nous débarrasser d'Obamacare, l'abroger et la remplacer. Cela a causé des hausses de prime d'assurance à deux chiffres, nous allons donner véritablement le choix aux patients et consommateurs de notre pays !'

Au lendemain de son unique rencontre avec Barack Obama à la Maison Blanche, mi-novembre, il avait atténué ses propos, assurant que le texte pourrait être simplement 'amendé'.

Ce matin, dans une série de tweets matinaux dont il devenu coutumier, le président élu s'en est toutefois vivement pris aux Démocrates, qualifiant leur chef de file au Congrès Chuck Schumer de 'clown', et les exhortant à coopérer avec leurs adversaires républicains pour élaborer une autre réforme.

'Au lieu d'essayer d'y remédier, il font de la politique classique et accusent. Le fait est qu'Obamacare est un mensonge depuis le début. Gardez votre médecin, gardez votre couverture-santé! Il est temps pour les républicains et les démocrates de travailler ensemble et de trouver une assurance-maladie qui fonctionne vraiment, moins chère et BIEN MEILLEURE !', a tweeté le futur président des Etats-Unis.

massive increases of ObamaCare will take place this year and Dems are to blame for the mess. It will fall of its own weight - be careful!- Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 4 janvier 2017

Et pourtant, comme l'explique un rapport bipartisan d'un think tank, le comité pour un budget fédéral responsable, supprimer totalement l'Obamacare coûterait 350 milliards de dollars aux Etats-Unis...

Avec AFP

Partager cette vidéo :

Publié le 05/01/2017
Publicité

Ailleurs sur le Web

Toutes les vidéos

Publicité

Ailleurs sur Medisite

Publicité

Ailleurs sur Medisite

Pages