Viagra : une nouvelle preuve de ses dangers pour la vue

Publicité

Une étude australienne prouve que la prise de Viagra® (sildénafil) contre le dysfonctionnement érectile pourrait affecter la vue de façon permanente chez certains hommes.

Publicité

Selon une étude menée par l'université de New South Wales en Australie, la prise de Viagra® (sildénafil) pourrait être dangereuse pour la vue des hommes. La célèbre pilule bleue efficace dans le traitement des troubles de l'érection pourrait précisément détruire les cellules de la rétine. Avec à la clé : un changement de la perception des couleurs pouvant aller jusqu'à la cécité.

Des effets pendant 2 semaines

Publicité
Les observations des chercheurs ont été portées sur des souris. Toutes ont reçu du Viagra® mais certaines étaient en bonne santé alors que d'autres souffraient d'une maladie génétique de la vision appelée "rétinite pigmentaire". Chez les premières, la prise du médicament a entraîné des effets indésirables sur la vue pendant 2 jours. Chez les autres, les effets ont duré deux semaines. Le sildénafil inhiberait le phosphodiéstérase (PDE6), une enzyme clé dans la vision.

Pas de panique !

En 2005, des chercheurs américains* avaient observé une chute brutale de la vision chez sept hommes ayant pris du Viagra® 36 heures plus tôt. Derrière ce trouble grave se cache une maladie : la neuropathie optique ischémique non artéritique (NOINA). Pour le Pr Stéphane Droupy, médecin urologue "le Viagra® n’est pas déconseillé à toutes les personnes qui ont des problèmes de vue ou qui portent des lunettes". Il faut simplement être vigilant. En clair, respectez la contre-indication, qui est de ne pas prendre de Viagra® en cas de NOINA et de savoir par ailleurs que sa prise peut être associée à des troubles de la vision. Selon le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue et andrologue " 6 à 7% d'hommes peuvent voir un halo bleu quand ils regardent quelque chose".

Et pour Cialis® et Levitra® ? Les risques sont similaires donc il faut observer les mêmes règles de précaution.

*H.D. Pomeranz et A.R. Bhavsar. J. Neuroophtalmol., 2005 mar ; 25(1): 9-13.

Vidéo. Les effets du Viagra

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité