Publicité
Publicité

Le coma correspond à une diminution partielle ou totale des fonctions cérébrales : "le sujet dort et rien ni personne ne peut le réveiller". Plusieurs phénomènes peuvent être responsables du coma : une atteinte grave du cortex, du tronc cérébral, une lésion des connections entre le cortex et le tronc cérébral.

Lors d’un coma, la respiration est compromise : - la langue obstrue le fond de la gorge et entraîne un ronflement parfois très fort, - l’épiglotte est grande ouverte. Les vomissements peuvent remplir les voies aériennes. (Détresse respiratoire aiguë par inhalation de vomissements).

Publicité

On distingue simplement 2 niveaux de conscience.

La victime est "alerte" : elle comprend et oriente correctement ses réponses (mouvements et parole).

Publicité

La victime est "inconsciente" : elle est incapable de répondre à une question posée et elle n’effectue pas une action qui lui a été ordonnée : elle ne réagit pas. C’est le coma.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité