Publicité
Publicité

Non, pas à elle seule.

Mais, une infection peut révéler une cause légitime de divorce ou de nullité du mariage.

Publicité

Ainsi en cas de SIDA : - l’atteinte à la sécurité de la famille. - l’impossibilité de procréer sans risque pour le partenaire et l’enfant à naître. - le cas échéant, rupture des liens sexuels. - révélation d’un comportement adultérin ou de l’usage de drogue.

rédigé par Me DURRIEU-DIEBOLT, Avocat.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité