Schizophrénie paranoïde : la définition

Publicité

La schizophrénie est une pathologie psychiatrique complexe qui revêt plusieurs aspects. Il existe notamment la schizophrénie paranoïde, une forme particulière de la maladie. Pour bien comprendre ce sous-type de schizophrénie, demandons-nous quelle est la définition de la schizophrénie paranoïde.

Publicité

© Fotolia

Schizophrénie paranoïde : un sous-type de schizophrénie

La schizophrénie est une pathologie psychiatrique chronique dans laquelle la personne souffre de psychose, c’est-à-dire qu’elle perd contact avec la réalité. Or, la schizophrénie paranoïde est une forme particulière de schizophrénie. Il s’agit d’une sous-catégorie de schizophrénie dans laquelle les délires paranoïaques sont particulièrement importants, ils prédominent. Ils s’accompagnent habituellement d’hallucinations notamment auditives (la personne a l’impression d’entendre des voix ou des sons inexistants), visuelles et tactiles (troubles de la perception). D’autres symptômes moins marqués peuvent être retrouvés, par exemple, un discours et un comportement désorganisés.

Publicité
Prise en charge de la schizophrénie paranoïde

On parle de schizophrénie paranoïde lorsque les symptômes qui la caractérisent sont présents depuis 6 mois minimum. C’est, en effet, après ce laps de temps qu’il est possible de la différencier d’autres types de schizophrénies tels que les troubles bipolaires (troubles maniaco-dépressifs). On ne sait pas la guérir, mais il existe des traitements neuroleptiques, qui, correctement adaptés, permettent de soulager la personne et donc de lui offrir une meilleure qualité de vie. Néanmoins, un suivi psychothérapeutique et des hospitalisations parfois régulières sont nécessaires.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité