Paranoïa : un symptôme d'Alzheimer ?

Paranoïa : un symptôme d'Alzheimer ?©iStock

Si paranoïa et Alzheimer peuvent effectivement être liées, un délire paranoïaque n'est pas pour autant toujours un symptôme de cette maladie neurodégénérative : il existe diverses autres causes possibles, que seul un professionnel de santé est habilité à identifier.

Publicité
Publicité

Quand paranoïa et Alzheimer sont liées...

La cause de la maladie d'Alzheimer est encore inconnue même si de nombreux facteurs de risque sont déjà identifiés : un âge avancé, des traumatismes crâniens, des antécédents familiaux d'Alzheimer ou du syndrome de Down... Si la paranoïa est un symptôme d'Alzheimer, elle se manifeste rarement au tout début de la maladie. En général, les premiers symptômes sont des pertes de mémoire, d'abord mineures, puis de plus en plus importantes. D'autres symptômes font ensuite progressivement leur apparition comme des troubles du caractère (ex. : irritabilité) et du comportement (ex. : perte des inhibitions sexuelles), des troubles du langage, de la dépression puis un syndrome délirant durant lequel le malade peut effectivement souffrir de paranoïa.

Publicité

Délire paranoïaque : comment l'expliquer autrement ?

Plusieurs maladies psychiatriques peuvent expliquer une personnalité paranoïaque comme la schizophrénie, par exemple, ou encore des troubles bipolaires. Dans d'autres cas, le délire paranoïaque peut aussi être lié à une intoxication : dans ce cas, il n'est que temporaire. Il peut notamment être provoqué par la consommation de certaines drogues (ex. : cocaïne, cannabis) ou la consommation excessive d'alcool...

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité